Traitements laser proposés pour l’épilation

Nous utilisons 3 lasers épilatoires différents au sein de notre cabinet pour obtenir l’efficacité maximale avec la meilleure tolérance possible pour le patient.

L’ÉPILATION LASER est dite « PERMANENTE » car chaque bulbe pileux est détruit totalement sans aucune chance de repousse. Attention le bulbe ne peut être détruit qu’à une période bien précise du cycle pilaire, tous les bulbes n’étant pas actif en même temps. C’est pour cela qu’il faut respecter un protocole rigoureux et espacer les séances de 4 semaines en général, ceci pour parfaire la totalité de la zone à épiler.

L’épilation laser concerne tout autant les femmes que les hommes sur toutes les zones du visage et du corps.

Les bénéfices cliniques de l’épilation laser

  • Sans douleur – C’est l’un des seul traitement laser sans douleur ou avec une douleur beaucoup moins importante que les autres techniques traditionnelles (pour certaines zones).
  • Traite tous types de poils (sauf blanc ou blond clair).
  • Traite tous types de peaux (y compris peau bronzée ou noire).
  • Sans brûlures : grâce au principe de faibles fluences à des fréquences très élevées (10hz). Ceci permet d’obtenir une puissance cumulée supérieure aux autres techniques.

A quel age commencer l’épilation laser ?

De manière générale plus on commence jeune, plus il faudra de séances. La pilosité est hormono-dépendante sur certaines zones et il conviendra d’attendre la maturité hormonale. Il est toutefois possible de commencer des traitements chez les adolescents qui ont une forte pilosité mais le nombre de séances est incertain.

Comment réussir une épilation laser ?

L’efficacité de l’épilation dépend du phototype, du protocole de traitement et du laser utilisé, Le phototype est la couleur de la peau qui doit, être pris en compte pour paramétrer le laser. Le protocole de traitement de l’épilation laser dépend :

  • De l’expérience du médecin qui fait l’épilation et des paramétrages pratiqués sur le laser utilisé mais aussi du type de modèle de laser utilisé.
  • Délai entre les séances : de 3 à 4 semaines entre les séances et de 11 à 12 semaines au maximum.

En pratique

Avant chaque séance :

La peau doit être rasée (pas d’épilation à la cire ou pince). Ne pas s’exposer au soleil la semaine qui précède l’épilation laser.

Après chaque séance :

Ne pas s’exposer au soleil les 2 à 3 jours suivant sans protection. Ne jamais utiliser de cire ou de pince entre les séances.

Tout savoir sur les lasers épilatoires

Nous utilisons 3 lasers épilatoires différents au sein de notre cabinet pour obtenir l’efficacité maximale avec la meilleure tolérance possible pour le patient.

Le laser diode soprano XL 810 nm de chez ALMA LASER

Son principal avantage est qu’il est pratiquement indolore. On peut l’utiliser sur tout type de peau (du phototype I à VI , c’est-à-dire du patient blond , yeux bleus poils clairs jusqu’ au patient peau noire , yeux noires , brun) ou même sur peau bronzée.

En fin de traitement lorsque les poils sont très fins à la 5 eme ou 6 eme séance, les paramètres imposés par le constructeur ne nous permettent pas parfois de terminer aussi facilement avec le soprano qu’avec le laser alexandrite ou nd-yag et nous pouvons alors passer à un autre laser (alex ou yag).
Il n’y a pratiquement jamais de brulures avec ce laser.

L’ALEXANDRITE 755 nm (Elite de la société américaine Cynosure)

C’est le laser épilatoire le plus efficace sur les phototypes I et II. Les poils tombent en général de 3 jours à 7 jours après la séance. Il est plus douloureux que le soprano mais ceci dépend des zones traitées, des paramètres et du système de froid utilisé. Avec notre Zimmer (système de froid) la sensation est tout à fait tolérable. Son principal inconvénient est qu’il ne faut pas s’être exposé au soleil dans le mois qui précède la séance. Le risque de brûlure est plus élevé avec ce laser mais il faut compter un peu moins de séance qu’avec le soprano. Il agit directement sur la mélanine du poils et pénètre peu en profondeur.

Le LASER ND-YAG 1064nm (Elite de la société américaine Cynosure)

Il est réputé comme étant le laser des peaux mates et noires mais en fait on peut épiler tous types de peaux avec. Le risque de brulures est moins important qu’avec l’alexandrite car il pénètre plus profondément sous l’épiderme . Il permet de retirer des poils très fins, parfois impossible avec le soprano ou l’alexandrite. La douleur est par contre plus importante avec ce laser mais ceci est paramétrable. C’est le laser de choix des cas difficiles : hirsutisme, repousse paradoxale, rebond… L’exposition au soleil ou aux UV peut poser problème dans la semaine précédant la séance mais pas le mois comme l’alexandrite.

Le médecin lors de la consultation initiale déterminera en fonction de la zone, de la couleur de peau, de l’attente du patient quel est le laser le plus adapté pour commencer les séances d’épilation. Par la suite également nous nous adapterons en fonction des résultats, des périodes de vacances du patient et de son exposition au soleil. C’est tout l’intérêt d’avoir différents lasers.

Différence entre l’épilation laser et la lumière pulsée

De nombreux procédés d’épilation sont nommés abusivement « épilation laser » alors qu’il ne s’agit pas de la même technologie mais d’ipl.
Seuls les lasers sont suffisamment puissants pour détruire le poil définitivement.
Il est donc nécessaire que l’acte d’épilation au laser soit réalisé sous contrôle médical.

L’épilation à la lampe Flash (lumière pulsée ou IPL) est beaucoup moins efficace que le laser et présente plus de risque car non ciblée spécifiquement sur la mélanine, surtout avec les appareils les moins chers. Si l’on monte en puissance avec ce type d’appareil on augmente aussi la puissance sur d’autres cibles que la mélanine comme l’épiderme, les vaisseaux … avec une réel risque de brûlures voir de nécrose. La lumière pulsée émet une lumière avec différentes longueurs d’onde qui n’ont pas pour cible uniquement le poil c’est pour cela que cela ne fonctionne pas en épilation définitive.


Les lampes des instituts de beauté ou esthéticiennes sont souvent bridées pour limiter les risques de brûlures, il faut donc de très nombreuses séances pour un résultat qui reste souvent temporaire.